Un Rondeau- Réponse à Charles d'Orléans

Hiver, ce n'est point un vilain.
Son vent regarde bêtes souffrir,
Sa neige écoute oiseaux gémir,
Mais pour un jour meilleur demian.

Montagnes, forêts, et fleuves,
Couvertes d'un blanc manteau chaud,
Éveillent bientôt de rêves,
Le printemps si vivant, si beau.

Donc, mon prince, prenez un vin!
Ne cédez plus à la douleur.
Dans la cellule et la froideur,
Chantant, boivant, nous parlons plein:
Hiver, ce n'est point un vilain.

9 janvier 2010