Rondeau # 3: À XEL

Rondeau # 3

 

Tant de fois que j’en suis très près,

Regardant vers la mer si loin,

De vous toucher le cœur si frais

Que flocons blancs vêtants le pin.

 

Contre le ciel l’aigle se dresse,

De telle vue jusqu’à la fin.

Tant de fois que j’en suis très près,

Regardant vers la mer si loin.

 

Me manquez trop, ici, mon Frère,

Forêt de vies d’amour si pleine,

Fermiez les yeux, faut sur les mains

Qu’écrive en code un ouvert secret.

Tant de fois que j’en suis très près.

 

Zhuiqng Hu (Lester)

–– 17 janvier, 2010